Tire le Bouchon

Les mousseux sans pagne

(Dire le titre principal en pensant à l'accent de Barcelone, et ce, sans rire.)

par Sébastien Ménard-Dumont

Vins effervescents aux différents accents

Je me confesse.

J’ai développé
au cours des dernières années une dépendance aux bulles.
Elles sont parfaites pour débuter une soirée festive
en faisant scintiller les yeux des convives.

Laissez-moi partager avec vous
quelques pétillantes découvertes hors Champagne.

 

|  EN BLANC  |

Cava Selección Raventós Brut, Codorníu  $17,40

On connaît de plus en plus cette appellation de la Catalogne avec une cinquantaine de références disponibles à la SAQ. La maison Codorníu est un géant de l’industrie et sa gamme Clasico nous laisse un peu indifférents. Autre son de cloche pour cette cuvée moitié chardonnay, moitié xarel-lo. Les bulles manquent un peu de délicatesse, mais elles sont persistantes à souhait et laissent une belle impression d’onctuosité. Le nez donne une légère impression « champagnarde » avec des notes minérales côtoyant les effluves briochées. Beaucoup de matière pour un mousseux dans cette tranche de prix.

Crémant du Jura Brut 2011, Domaine Rolet Père et Fils  $25,40

Un grand merci au père du conjoint de ma cousine pour la découverte! Ce crémant est devenu un de mes incontournables. Le Domaine Rolet Père et fils est un acteur important dans le dynamisme marquée des dernières années de la région jurassienne. Ici, le nez est discret et délicat avec ses arômes de fleurs blanches. Soutenue par une agréable vivacité, la bouche est crémeuse et vineuse à la fois. Le chardonnay sert à l’élégance; poulsard et pinot noir gardent la colonne bien droite.

Sonoma Brut, Gloria Ferrer  $32,25

Ce fut rien de moins qu’un coup de foudre lors d’un salon des vins californiens. L’attaque est franche et on sent très rapidement la bouche qui s’emplit de notes d’agrumes et de quelque chose de « toasté » bien riche. Une belle persistance qui nous permet de longuement percevoir les arômes et une fine salivation caresse la finale. Notez que la mention « méthode champenoise » sur la bouteille est désuète. Employez plutôt « méthode traditionnelle » lorsque vous faites référence à la technique de la deuxième fermentation en bouteille.

Franciacorta Alma Gran Cuvée Brut, Bellavista  $38,75

Nous sommes habitués, voire inondés, par le prestige des vins de Champagne. Les Italiens misent de leur côté sur le fameux Franciacorta pour bomber le torse. Ce DOCG de la Lombardie est scrupuleusement encadré pour que la qualité des produits y soit impeccable. Les raisins employés proviennent de micro-terroirs très spécifiquement choisis. Le résultat est tout en raffinement avec une effervescence serrée et des arômes subtils de craie et d’orange confite. Un vieillissement minimal et obligatoire de 40 mois assure la complexité du rendu.

Montlouis sur Loire Brut, François Chidaine  $29,35

Et si on oubliait le chardonay pour un instant? Nous voilà rendus en Touraine avec un mousseux issu à 100% de chenin blanc. François Chidaine, star de la région, travaille en biodynamie pour respecter et surtout préserver son terroir. Le résultat est éclatant avec un mousseux aux notes presque salines. On y décèle aussi des fruits à pépins. La bulle est ici très craquante et elle contribue au profil minéral du vin.

Prosecco  Treviso Il Fresco, Villa Sandi  $15,75 (SAQ Dépôt)

Ce n’est pas une mauvaise option que de passer par la SAQ Dépôt avant le temps des Fêtes. Cette bannière nous propose en exclusivité un mousseux cristallin élaboré avec la méthode Charmat. Les vins résultant de cette technique sont particulièrement fruités et celui-ci est caractérisé par une finale très rafraîchissante. Élaboré à base de glera, la simplicité de ce produit séduit à coup sûr. Servi frappé ( 8 - 10°C), c’est un candidat parfait pour l’apéro.

Moscato d’Asti Nivole, Michele Chiarlo  $19,70

Le Piémont abrite certaines des plus belles appellations italiennes. Il s’agit souvent de vins de garde qui gagnent à vieillir tranquillement. Je vous suggère ici quelque chose de beaucoup plus explosif qui ne demande qu’à être ouvert! Ce moscato (ou muscat) est un frizzante, ces effervescents à la bulle très légère, à peine perceptible. Il est doux et son nez est tout en pêche, en abricot, en miel (voire en gummy bears!). Même si nous avons 123,3 grammes de sucre par litre, le Nivole n’est jamais lourd et il surprend même par sa vivacité. À seulement 5% d’alcool, on peut en profiter un peu, mais faites tout de même attention, car il se boit incroyablement bien, surtout au dessert avec une tarte aux fruits.

 

|  EN ROSÉS  |

Luxembourg Cuvée de l'Écusson Rosé Brut, Bernard-Massard  $20,15

Voyageons un peu pour nous rendre au Luxembourg. Ce rosé est disponible depuis plusieurs années à la SAQ et il surprend par sa constance. Il n’incarne pas la complexité même, mais ses arômes de fruits rouges et de pomme fraîche donnent le goût d’y retourner. La bulle est grosse et elle est abondante. Cette cuvée issue à 100% de pinot noir sait allier structure et plaisir.

Crémant du Jura Rosé, Domaine Désiré Petit  $24,00

On retourne dans le Jura, et ce, le sourire aux lèvres. Je dois avouer m’être laissé tenter plus d’une fois cet été. C’est un autre rosé fait de pinot noir, mais avec une bulle aérienne qui en fait un vin gourmand à souhait. On retrouve la fraise et la canneberge dans un tout bien rond. La fraîcheur est aussi au rendez-vous. Il fera fureur avec un gravlax de saumon aux petit fruits. Pure divertissement.

Pénèdes Conca del Riu Anoia De Nit 2014, Raventos i Blanc  $27,20

Nous avons commencé et nous finissons (presque) en Cava. En effet, on doit en partie à la famille Raventos la paternité du fameux mousseux espagnol (en savoir plus sur l'histoire du Cava). Petit hic, le domaine fait volte-face en 2012 et décide de se retirer de l’appellation sous prétexte que la qualité des produits s’est diluée. Il revendique alors l’appellation Conca del Riu Anoia, mais le tout est toujours devant les tribunaux (à suivre). Pendant ce temps, leurs vins sont empreints d’un sérieux magnifique. Leur rosé est droit, marqué par la craie, les fleurs et les fruits noirs.  Peut-être un vin à penser; il saura satisfaire les plus exigeants.

 

Joyeuses Fêtes à toutes et tous !

Leave a comment