Vini | Actualité

Une journée dans les vignes

en
Septembre.

Intrusion en accélérée 
durant les vendanges alsaciennes.


carte_alsace_andlau

Mon chéri Pierre est artisan vigneron en Alsace, au Domaine des Marronniers.

Le temps des vendanges amène son lot d'horaires fous, de stress, mais aussi d'heureuses promesses quant au prochain millésime.

Lorsque mon emploi du temps me le permet, je donne moi aussi un coup de sécateur.

 
Voilà le programme... 

7.30 L'équipe de vendangeurs se réunit devant la maison.
Celle-ci est composée d'amis et de membres de la famille qui manient la coupe des raisins avec brio depuis des années.
C'est que les gens sont drôlement loyaux, en Alsace!
Ça parle fort et ça rigole.
Une trace d'oreiller encore collée au visage, je me dis qu'un jour, je serai matinale.
Not.

7.45 Toute l'équipe est conduite dans une parcelle de riesling appelée Kirchgass. (Je galère toujours à retenir le nom des parcelles de Pierre.)
L'alsacien est un dialecte bien difficile à apprendre pour les gens qui n'ont aucune notion linguistique allemande.

Vendangeurs avec leur sceau

8.00 On s'active !
La vigne est parée de ses plus belles couleurs et le soleil argenté du matin offre un joli spectacle. Le temps est frais et la rosée, finement posée sur les raisins. Chacun prend une paire de gant, un sécateur, un seau et un rang.
Les grappes de raisins se glissent dans les seaux et un travail à la chaîne permet de ramener tous les petits seaux dans un grand (une botiche). Une fois bien remplies, les botiches sont rapidement transportées au domaine. Les raisins, ainsi exposés au soleil et à l'air libre, pourraient s'abîmer et commencer à fermenter.

10.00 La mère de mon amoureux annonce la pause. Ça tombe bien ; le manteau commence à être de trop. J'en profite aussi pour remplacer mes bottes de pluie par de vieilles espadrilles. La maman de Pierre installe avec minutie une nappe dans le coffre arrière de la camionnette et déballe tout l'arsenal qu'implique un service de café. Les plus gaillards ajoutent du schnaps à leur caféine. Les plus gourmands optent pour les brioches. Et hop, c'est reparti jusqu'à midi.

Pause matinale vendanges

11.00 Pierre passe nous voir dans les vignes. Il s'assure que la récolte se passe bien.
Dès que quelques botiches seront prêtes, son cousin les portera au domaine avec le tracteur. S'en suivra la presse des raisins. À partir de cette première presse, Pierre devra rester pas trop loin du pressoir afin de veiller à ce que le jus s'écoule bien.

12.00 À table !
Tout le monde est heureux de rentrer le temps de se débarbouiller un peu. Quelques heures de vendanges suffisent pour constater que le raisin est un fruit extrêmement sucré.
Au domaine, une grande et belle tablée attend patiemment les convives. Faut dire que l'esthétisme du table dressée, c'est un truc bien important, en France. Au menu, il y a de quoi nourrir une armée. Ça creuse l'appétit, les vendanges!
Pierre se charge de ramener à table le vin provenant de la parcelle vendangée en matinée. Nous en profitons pour manger côte-à-côte parce que c'est un des seuls moments de la journée où nous pouvons parler un peu.

13.00 Les plus frileux des coups de soleil se tartinent de crème solaire. Comme il fait chaud !
Les écarts de température sont souvent très marqués en automne.
Au programme ; terminer la Kirchgass et attaquer une vieille parcelle de gewurztraminer appelée Duttenberg. Cette dernière est toute petite ; elle sera rapidement dépourvue de ses fruits.

parcelle de vigne alsace

14.00 On remplit une dernière botiche de riesling à la Kirchgass. Enfin ! Les dernières rangées semblaient interminables.
C'est l'heure de changer d'emplacement. Le cousin de Pierre se charge d'amener ces raisins au domaine pendant que le groupe change d'emplacement.
En Alsace, le vignoble est très morcelé.
Il n'est pas rare qu'un vigneron possède une bonne quinzaine de parcelles répartie sur plusieurs communes. Ouf !

Grappe de iesling alsacien

14.15 La soleil tape fort ; l'hydratation est de mise. La mère de mon chéri s'assure que ceux qui se prennent pour des chameaux boivent quelques gorgées d'eau. On continue de couper le raisin en parlant au voisin. Le travail est drôlement physique certes, mais c'est un plaisir de travailler dans une ambiance aussi joyeuse.

16.00 Apéro ! Tout le monde pousse un soupir de soulagement.
Après un bon lavage de main, la journée se termine par un verre de vin dans la cour de la maison. Pierre vient nous rejoindre et on trinque aux efforts de la journée.
Le vin est élégant sur le palais. Tout le contraire de nous en ce moment. Je rêve d'une douche.

17.00 Petits bisous doux à mon amoureux.
Lui commence sa deuxième journée de boulot.
Du moins, il lui reste un pressoir à finir et un autre à lancer.
Si tout se passe bien, il devrait rentrer vers minuit.

01.00 Avant le dodo, un massage de pieds s'impose. Le dos aussi est tendu. J'entends Pierre qui entre à l'appartement. Je dors déjà lorsqu'il se glisse dans le lit.
Demain, j'ai boulot. Lui revivra cette journée à répétition pendant plusieurs jours.
Je le sens heureux et épuisé, mon beau vigneron.
Dans ses rêves, il compose son prochain millésime.

___________________________________________________________

Jessica Ouellet

Leave a comment