Tire le Bouchon

La sangria de l’hiver

par Stéphanie Estelle

Le Glühwein est un breuvage à base de vin, de sucre et d’épices que l’on chauffe pour siroter par une froide journée d’hiver. C’est l’équivalent français du « vin chaud », du « mulled wine » anglais et du « glögg » suédois.

La plus vieille mention
de cruche à vin chaud
de l’histoire fut découverte
en Allemagne et date de l’an 1420.

C’est une préparation que l’on peut amener avec soi dans un thermos en allant patiner, que l’on peut boire après le ski, devant un feu, avec un bon livre, en grignotant des biscuits au gingembre, en regardant la neige tomber ou en écoutant Downton Abbey…

Cette boisson reconstituante et réconfortante est surtout consommée en Europe lors des marchés de Noël et pendant le temps des Fêtes. On en vend en épiceries, format tout préparé, que l’on a juste à réchauffer.

J’aime dire que le vin chaud est
LA SANGRIA DE L'HIVER.

On peut le préparer avec toutes sortes d’aromates et

varier les quantités, selon nos goûts.

Il y a trois ingrédients clés : le VIN, le SUCRE et les ÉPICES.

Pour le vin, ne pas utiliser un grand cru ni un vin TROP cheap.

Rappelez-vous que si le vin n’est pas bon à boire à la base, il ne le

sera pas plus en glühwein ni « dans la sauce ». Par pitié, laissez

votre Pauillac au cellier et n’en profitez pas pour « passer » un

bouchonné.

Chacun peut faire sa recette maison. Une fois que vous avez mis la main sur votre vin de base, faites-le chauffer lentement sur la cuisinière à feu doux.

  • Ajoutez-y un élément sucré. Cela peut être du miel, de la cassonade, du sirop d’agave, sirop d’amandes ou encore du sirop de fruits.

  • Choisissez vos épices préférées à y ajouter (bâtons de cannelle, cardamone, clou de girofle, cacao, muscade, poivre, safran, gingembre, bardiane, angostura Bitter, anis étoilé)

  • et la touche finale, un soupçon d’alcool fortifiant (rhum, cognac, amaretto, porto).

Expérimentez pour trouver
votre recette favorite!

Quelques trucs: 

  • Laisser infuser votre préparation pour plus de saveur.

  • Si le goût est trop INTENSE, vous pouvez ajouter un peu d’eau.

  • Décorer avec une tranche d’orange et des bâtons de cannelles.

  • Vous pouvez faire un rim de sucre et cannelle, c’est bon.

  • Servir chaud dans une tasse avec une tranche de pain d’épices.

Mmmmmm...

Ma recette de GLÜHWEIN :

5oz de vin rouge Merlot/Sangiovese, Nespolino, Italie, 2013

2c à soupe de sirop d’érable de grand-papa Germain

1c à thé de cannelle râpée

1 pincée de cacao brut

1 oz de Cognac St-Rémy

Cuire lentement, à feu doux, sans faire bouillir.

Aromatiser d’un zeste et décorer d’un quartier d’orange sanguine, servir dans un ballon.

Bonne dégustation!

 

Leave a comment