Tire le Bouchon

L'Art du "bubbly"

L'Art du bubbly

Parce qu'il semble que préjugés et jus de raisins fermentés font bon ménage!...


Le monde du vin est un éternel recommencement.
En tant que sommelière, chaque dégustation m'apprend quelque chose.
Et chaque vigneron rencontré m'expose une nouvelle vision des vignes.

Il existe de grandes lignes certes, il y a plus d'exceptions à la règle que dans une grammaire française.
Afin d'enrichir ses connaissances, il importe de rencontrer, de discuter, de voyager, et de goûter, évidemment!..
Le rôle du sommelier est aussi d'éduquer les gens par rapport idées reçues. 

Dans une salle à manger, certaines phrases font sourire.
Les clients ont soif de bons vins.
Afin d'y arriver, certains ont des demandes plus farfelues que d'autres...

Coup d'oeil sur les demandes rigolotes mettant en vedette des bouteilles de vins effervescents.


Celui qui demande ses bulles glacées

Champagne sur glace

À peine sorti du frigo (qui avoisine les 4°C), vous demandez à ce que la bouteille soit mise dans un seau de glace pendant quelques minutes parce que vous ne la trouvez pas encore assez froide.

Attention!
Une bouteille d'effervescent doit être servie fraîche, mais non glacée!
La température idéale est d'environ 9°C.
Trop froid, le précieux liquide perd ses arômes, sa délicatesse et son élégance en bouche.

Conclusion du sommelier ; à ce compte-là, vous avez tout intérêt à commander une bonne bouteille d'eau gazeuse.
Effet de l'alcool en moins, vous aurez la même sensation en bouche.
Et quelle économie !



Celui qui ne boit que du Champagne

Champagne snob
Une fois bien installé à table, votre accompagnateur/trice commande deux coupes de Crémant pour l'apéro.
Vous refusez systématiquement sous prétexte que vous ne buvez que du Champagne.

La Champagne est une région viticole qui produit d'excellents effervescents (j'adore), mais il y en a aussi du moins bon.
Le crémant est une alternative beaucoup moins onéreuse, et souvent surprenante !
Dans l'absolu, goûtez avant de juger.
Les sommeliers se font parfois déboussoler lors de dégustation à l'aveugle.
Faites-en de même!
Vous gardez un mauvais souvenir d'un Crémant ?
Essayez-en un d'un autre vigneron. La patte de chaque artisan compte pour beaucoup.

Conclusion du sommelier ; de grâce, évitez ce genre de commentaire ; ça fait drôlement bobo.



Celui qui demande un verre de bulles avec son dessert


Vous venez de terminer un verre de vin rouge.
Le dessert arrivera sous peu et vous avez encore soif de vin.
Les vins sucrés ne font pas chanter vos papilles, alors vous optez pour un verre de Champagne.
Après tout, bulles et dessert, c'est top, non ?
Non !

Avant, les Champagnes étaient beaucoup plus sucrés que ceux que nous buvons aujourd'hui.
Le palais des consommateurs ainsi que les techniques ont mené à la production de Champagne d'abord :

    • brut (moins de 12 g)
    • puis, extra-brut (moins de 6 g)
    • et enfin, nature/zéro dosage (moins de 3 g)

Or, certaines règles d'accord mets et vins doivent être respectées pour les vins et les desserts.
En effet, le liquide doit être plus sucré que le solide.
En optant pour un Champagne brut avec le dessert, vous serez victime d'un nectar beaucoup plus acide que ce qu'il devrait être. L'acidité du liquide, en opposition au sucré du dessert, ne sera que...quadruplée !

Conclusion du sommelier ; vaut mieux choisir sa bataille, sans quoi c'est du gâchis à la fois pour le dessert, pour le verre, et pour votre palais.
On choisit donc un verre de Champagne en guise de dessert.
Ou le dessert...et un thé.
Oui bon, plusieurs vins (appropriés) peuvent donnent du kick à un dessert, mais côté bulles, on s'assure qu'elles soient bien sucrées avant de commander.
Vos gencives seront des plus reconnaissantes.


En conclusion...

J'adore les bulles.
La polyvalence de ce vin et l'effet immédiat de festivité qui y est rattaché me plaisent.
Le fameux pop! accroche des sourires. S'en est presque magique. Toutefois, je n'en bois pas à toutes les sauces.
Le fait est que certaines façons de faire optimisent la dégustation, et donc, aussi bien s'y attarder.
Le monde du vin contient plus d'exceptions à la règle que dans une grammaire française certes, mais différents trucs existent pour vous aider à conjuguer l'art du bubbly.

À la vôtre! 



______________________________________________________

Jessica Ouellet

 

Leave a comment